LES JARDINS DU PARADIS
Derniers sujets
» L'arabe Pour les Francophones
Lun 24 Nov - 12:35 par Ludok

»  Michel Collon : "Les 10 grands médiamensonges d'Israël"
Lun 24 Nov - 12:20 par Ludok

» Apprendre l'arabe
Dim 28 Sep - 15:54 par Ludok

» Le Mariage en Islam
Lun 4 Aoû - 13:27 par Ludok

» Jouets Éducatifs pour Vos Enfants
Mer 23 Juil - 11:09 par Ludok

» Le Nectar Cacheté
Jeu 3 Juil - 10:41 par Ludok

» Bonne adresse
Mar 24 Juin - 10:20 par Ludok

» Forum pour les sœur de Troyes
Lun 27 Mai - 10:36 par Umm suleyman

» Forum pour les sœurs
Dim 26 Mai - 23:23 par Umm suleyman

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Réparation du jeune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réparation du jeune

Message  Admin le Mer 17 Sep - 18:23

Au Nom d'Allah, le Clément, le Miséricordieux
La réparation d'un Jeûne manqué

Lorsque le jeûne est rompu, pour une quelconque raison, il devra être réparé en jeûnant un certain nombre de jours en compensation.

Il convient cependant de distinguer deux cas de figures:

- le cas où le jeûneur a rompu son jeûne par oubli ou lorsque le jeûneur se trouve dans une situation lui permettant de reporter son jeûne à plus tard (cas du voyageur, de la femme enceinte, de la nourrice, du malade).

- le cas où la rupture de jeûne est provoquée de manière volontaire et sans que le jeûneur ne se trouve dans l'une des conditions ci-dessus lui pemettant de reporter son jeûne.

Dans le 1er cas, le jeûneur devra réparer son jeûne en jeûnant un nombre de jours équivalent au nombre de jours qu'il a manqué.

Dans le 2e cas, le jeûneur devra effectuer une réparation dite expiatoire (kafara) selon la manière décrite dans le titre suivant.

A noter que, quiconque, sans excuse valable, retarde de réparer son jeûne jusqu'au Ramadan suivant, doit en plus de réparer son jeûne (une fois le Ramadan en cours terminé), nourir un pauvre pour chaque jour retardé.
La réparation expiatoire (kafara)

Quiconque enfreint volontairement cette obligation divine par le boire, par le manger ou par un rapport sexuel pendant le jour dans le mois de Ramadan, commet un péché et doit effectuer le rachat de ce péché. Il existe trois sortes de réparations ou "kafâra".

* Choisir soixante (60) pauvres (miskine) et donner à chacun d'eux la moitié (½) d'un "andar" (environ 1 kg) de mil.
* Observer le jeûne pendant deux (2) mois successifs sans sauter un seul jour, faute de quoi, il faut recommencer.
* Affranchir un esclave qui lui appartienne en propre et uniquement à lui, lequel est musulman et est bien portant.
* Cette réparation est répété autant de fois que la faute est commise

Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 38
Emploi/loisirs : docteur en pharmacie
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musulmanaube.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum